La Madeleine

image 0
image 1
image 2
image 3
image 4
  • 1 / 6

La Madeleine

Conscient des enjeux de coutures urbaines et paysagères mais aussi des dynamiques d’aménagement en cours (Restructuration de la rocade, réalisation du TGI), le projet propose la définition d’une structuration urbaine et architecturale s’appuyant sur l’intégration et la réinterprétation des existants :

- Préservation et recomposition de la façade paysagère en tant qu’élément d’une trame verte renforcée et confortée dans sa dimension récréative et sportive.

- Réinterprétation des typologies urbaines existantes et réécriture des maisons en lanières présentes sur la rue du Chaufour.

- Définition d’un espace de transition entre les différents tissus cadrant les axes d’entrée de ville – Paul Doumer et Général de Gaulle.

- Anticipation des projets en cours et élaboration d’un projet cohérent à différentes échelles de temps. Cette philosophie pose le projet comme un espace de transition, mais surtout de liens et de vecteur de cohérence visant à favoriser la mise en tension entre l’ensemble des composantes urbaines qui font et feront la richesse du site. Plus encore, elle tend à considérer le site comme un espace interstitiel, un entre-deux connecté et connectant, à la fois lieu de passage, partie prenante d’un parcours métropolitain et lieu de destination.

DATE DE CONCOURS:
2017
LIEU:
La Madeleine, site du Tir à L’Arc
NATURE DU PROJET:
Mixte
DESCRIPTION:
Logements, bureaux, commerces
MAÎTRISE D'OUVRAGE:
Aténor
SURFACE:
24 500 m²
BUDGET:
NC
STATUT:
concours