Groupe scolaire à l’Ile de Nantes

Groupe scolaire à l’Ile de Nantes

Le Projet

Les enjeux du projet sont : recomposer l’espace, relier les éléments, redonner une identité urbaine au site et l’ouvrir sur la ville de Nantes.
Telle une «couture urbaine» entre divers éléments du site, le projet démarre avec la création d’un axe transversale du nord au sud. Cette grande circulation intérieure est nommée «passage nantais» en référence aux passages urbains (tel le passage Pommeraye à Nantes) auxquels il s’apparente : il s’agit d’un espace public couvert, qui se déroule et se plisse comme un ruban, et vient relier les parties hautes et basses du site.
C’est à travers la question de l’image que la végétation prend forme, comme une indication chromatique de la représentation du groupe scolaire qui se distingue dans un environnement monochrome ( Ile de Nantes ).
Le travail sur le végétal reprend le principe des « lanières de paysage » : un ruban qui se déroule et enveloppe le bâtiment de bandes végétales changeantes au grès des saisons et de l’orientation des façades. Elles viennent marquer des failles qui distinguent les blocs des salles de cours.

 

Projet: Groupe scolaire à l’Ile de Nantes/ date: 2008/ Type: concours invite / Client: villes de Nantes/ Lieu: Nantes, France /Cotraitant : Duncan lewis Scape architecture, OFF/ Partner : Manal Rachdi, Tanguy Vermet/ Equipe: Lily Nourmansouri, Marie Lançon.